Archives pour ‘Actualités’

Samedi 24 juin à Guebwiller : Reconnaissance des ravageurs, auxiliaires et maladies au verger

| posté dans
poirier tavelure

Avec Stéphanie Frey, conseillère en arboriculture à la FREDON Alsace,

et Delphine Mychajlow, Mission Eau du Syndicat de Production d’Eau Potable de Merxheim-Gundolsheim (SIPEP)

Lieu :

Verger école de la Société d’Arboriculture de Guebwiller et Environs

1, rue Emile de Bary (maison de retraite ‘Les Érables’)

68500 GUEBWILLER

Programme :

Reconnaissance des ravageurs, des auxiliaires et des maladies du verger de 9h à 11h30 au verger école de la Société d’Arboriculture de Guebwiller et Environs

Vous pouvez ramener des dégâts de ravageurs ou de maladies, nous essayerons de les identifier.

Nous parlerons aussi de la protection de l’environnement et de nos ressources en eau.

Cliquez ici pour télécharger l’invitation

Le campagnol : surveiller, identifier, lutter

camp1

Depuis le pic de pullulation de 2011, les populations de campagnol restent importantes dans plusieurs cultures. Si les vergers connaissent des dégâts préjudiciables avec le campagnol terrestre, les grandes cultures sont aussi impactées avec la recrudescence du campagnol des champs. La gestion des populations repose sur l’identification de ou des espèces en cause par la présence d’indice et la mise en place de moyens préventifs en basse densité. Ainsi, une détection précoce est indispensable pour limiter les populations.

Retrouvez d’autres informations sur http://www.campagnols.fr/

Les dégâts

Les campagnols terrestres s’attaquent principalement aux racines des végétaux  comme les prairies, les arbres fruitiers, la vigne, les cultures ornementales mais aussi les pissenlits, les légumineuses, les bulbes et les rhizomes. Ces dégâts limitent la capacité nutritive du végétal voire le dépérissement. Le campagnol des champs ronge principalement les végétaux à 10 cm au-dessus du sol et redescend parfois jusqu’aux racines sur des jeunes plantations.

 

Le campagnol terrestre

Le campagnol des champs

Consommation quotidienne

son poids en racines (80 à 180 g)

2 fois son poids (2 X 15 à 50 g)

Reproduction

D’avril à octobre

De mars à octobre

5 à 6 portées par an sont possibles, avec 2 à 8 petits par portée

1 à 5 portées de 1 à 10 petits (plus fréquemment 3 à 6)

Dégâts

-    Cultures céréalières,

-    vergers,

-    vignes,

-    les forêts,

-    espaces d’ornements,

-    cultures maraîchères.

Luzerne, prairies, cultures porte-graines, jeune colza et jeunes céréales.

 

Pour les céréales, les pertes après épiaison peuvent atteindre 40 à 60%.

En vergers, il peut ronger le collet des arbres fruitiers

 

 

 

 SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Dépérissement d’une ligne d’arbres causé par des dégâts de campagnol terrestre.

campchamps

Base du tronc rongé par un campagnol.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA      

Racines rongées par le campagnol terrestre.

DSCN7662

Le campagnol terrestre se reconnaît grâce à ses dents qui lui permettent de tailler les racines d’un arbre en crayon.

Identifier les indices de présence

Diapositive3

Diapositive4

Les galeries aériennes avec des trous d’entrées contenant des crottes sont des indices de présence des campagnols des champs.

SAMSUNG DIGITAL CAMERAIMG_1359

Les tumuli sont des indices de présence des campagnols terrestres.

Lutter chimiquement

Attention ! La lutte chimique est encadrée par l’arrêté du 14 mai 2014
relatif au contrôle des populations de campagnols nuisibles aux cultures ainsi qu’aux conditions d’emploi des produits phytopharmaceutiques contenant de la bromadiolone.

Les principales conditions d’obtention de la Bromadiolone sont détaillées ci-dessous :
L’ensemble des actions (surveillance, prévention, lutte, analyse de risque contre la faune non cible) doit être définie au préalable dans un plan de lutte rédigé par l’ensemble des acteurs concernés (profession agricole, acteurs de la protection de la faune sauvage et des oiseaux, Etat, collectivités…) et validé par le préfet.

 

1.    Le réseau de surveillance régional

Pourquoi le mettre en place ?

-    1er condition d’obtention de la Bromadiolone (la surveillance démontre une hausse de la population)

-    Permet de mettre en évidence la dynamique de population

Surveiller c’est quoi ?

-    Compter les indices* de présence du campagnol dans les parcelles,
-    2 à 3 fois par an (automne et printemps).

*Les indices sont les galeries aériennes et les crottes pour le campagnol des champs et les tumuli pour les campagnols terrestres

2.    La prophylaxie

Pourquoi la mettre en place ?

-    2ème condition d’obtention de la Bromadiolone (la bromadiolone ne peut être délivrée que si la densité de population est inférieure à 30%)

-    Permet de maintenir les populations à de faible densité

La prophylaxie c’est quoi ?

Favoriser la prédation :

-          Pose de perchoirs pour les rapaces

-          Maintien ou création de haies refuge pour les belettes, renards, fouines, hermines

-          Maintien d’une tonte rase de l’herbe et broyage des bords de parcelles pour rendre les campagnols plus vulnérables

perchoir

                                        Un perchoir dans un verger

3.    L’obtention de la bromadiolone

3ème condition d’obtention :
•    Faire le comptage transect sur vos parcelles infestées dans les 15 jours avant le traitement
•    Avoir le Certificat Individuel

Que faire en attendant ?

Le piégeage

Non soumis à la réglementation, possible toute l’année à des seuils de population supérieurs à 30 %
La FREDON Alsace propose une prestation de service pour le piégeage. Consultez ici la plaquette de présentation de ce service.

Piège dans un rang de vigne

      Un piège sous un rang de vigne

 

Juin et juillet : Labo Vert viticulture

site

Observer pour mieux protéger

Cette année, cinq Labos Verts sont organisés via les caves coopératives, cependant les réunions sont ouvertes à tous donc n’hésitez pas à venir nous rejoindre.

Animées par la FREDON Alsace et la Chambre d’Agriculture d’Alsace, ces réunions d’information, qui durent environ une heure, sont gratuites  : viticulteurs, conseillers de cave, distributeurs, étudiants…

 

CALENDRIER 2017

D’autres Labos Verts peuvent être organisés à la demande ou lors de manifestations.

Mardi 13 juin : 19h à la cave de Turckheim

Mercredi 14 juin : 17h30 à la cave de Beblenheim

Lundi 19 juin : 18h à la cave Arthur Metz à Marlenheim

Mardi 20 juin : 17h30 à la cave Wolfberger à Dambach-La-Ville

Mercredi 5 juillet : 18h à la cave de Cleebourg

 

Objectif des réunions

Il s’agit de former chaque participant à l’observation pour qu’il puisse confirmer son diagnostic sur ses parcelles. Pour cela les animateurs proposent d’observer les maladies, les ravageurs et les auxiliaires de la vigne à la loupe binoculaire.  Les animateurs montrent les confusions à éviter entre attaque d’un phytopathogène, carence ou  phytotoxicité. Ces reconnaissances vont éviter les éradications ou interventions phytosanitaires inutiles. Les réunions sont aussi des moments d’échanges sur la réduction des intrants.

Selon l’actualité, retrouvez ci-dessous les bioagresseurs et les auxiliaires des vignes que vous pourrez observer sur la table avec la loupe binoculaire :

- Maladies : mildiou, oïdium, black-rot, botrytis, Esca/BDA, eutypiose, excoriose, brenner, court-noué…

- Ravageurs : glomérules et pontes de tordeuses, cigariers,  phytopte de l’acariose, érinose, noctuelles, boarmies, phylloxera, pyrales, cochenilles, cicadelles, drosophiles…

- Auxiliaires : larves de coccinelles, chrysopes, syrphes…

 

Outils d’aide au diagnostic

Pendant les réunions, des outils d’aide au diagnostic vous sont remis :

- Des fiches de reconnaissances (botrytis, oïdium, mildiou,  vers de la grappe, black-rot, cochenilles, punaise diabolique, typhlodromes, syrphes, …).

- Des loupes de poche.

Profitez-en pour ramener vos échantillons de matériel végétal et faire confirmer votre diagnostic par les techniciens !

 

 

 

Pour toute information complémentaire :

FREDON Alsace : 03 88 82 18 07

Chambre d’agriculture d’Alsace site 67 : 03 88 95 50 62

Chambre d’agriculture d’Alsace site 68 : 03 89 20 97 40 ou 41

Les cochenilles sur la vigne en Alsace : questionnaire

13_arboriculture 040

En collaboration avec les services viticoles (FREDON Alsace, CIVA, Chambre d’Agriculture d’Alsace) et dans le cadre du projet Interreg InvaProtect, l’INRA de Colmar étudie le rôle des cochenilles comme vecteurs de l’enroulement viral de la vigne. Ces vecteurs et cette maladie peuvent être très présents et très préoccupants selon les zones considérées. Pour connaître plus précisément la pression de ces organismes nuisibles dans le vignoble, un questionnaire est disponible en ligne à cette adresse : tinyurl.com/cochenilles-enroulement

Si vous souhaitez participer à cette enquête, vous trouverez également une version téléchargeable à imprimer et à retourner à l’INRA de Colmar (à l’attention de M. HERRBACH Etienne – INRA de Colmar – 28 Rue de Herrlisheim – 68000 Colmar).

L’ensemble des partenaires de ce projet vous remercie de prendre quelques minutes pour remplir ce questionnaire.

  

Stand FREDON Alsace – Dimanche 11 juin 2017 manifestation « Le jardin c’est ma nature » à Wintzenheim

| posté dans
Photos jardins particuliers 015

Venez retrouver la FREDON Alsace qui tiendra un stand le dimanche 11 juin 2017 lors de la manifestation : « Le jardin c’est ma Nature » du Lycée du Pflixbourg à Wintzenheim.

Plus d’info sur le programme de la journée ici.

 

Le bulletin de la FREDON Alsace, qu’en pensez-vous ? Répondez à l’enquête de satisfaction

CUEV

Soucieux d’améliorer la qualité de notre bulletin trimestriel afin de mieux répondre à vos attentes, nous vous remercions de bien vouloir nous accorder quelques minutes pour compléter ce questionnaire.

Il nous permettra d’évaluer votre satisfaction et de prendre en compte vos remarques et suggestions.

N’hésitez pas à télécharger puis diffuser le questionnaire au format PDF.

 

Retrouvez l’ensemble des bulletins sur la page Outils téléchargeables.

 

 

L’équipe Zone Non Agricole de la FREDON Alsace

Programme des réunions Rais’Alsace 2017

IMG_6751

Les réunions Rais’Alsace

 Du raisin issu d’une viticulture raisonnée en Alsace

Les réunions de bout de parcelle vont reprendre au début du mois de mai. En 2016, près de 2800 participants ont été au rendez-vous tout au long de la saison, sur les 12 sites d’animation proposés. On continue et on vous attend !

Un peu d’histoire…

Rais’Alsace, n’est pas une marque déposée. Il faut entendre derrière ce nom les termes « Raisin » et « Raisonné ». L’objectif est de produire du raisin et de vin de qualité en viticulture raisonnée et biologique. Ces petites réunions de 30-45 minutes chacune existent depuis 1995.

Ces rencontres de bout de parcelle Rais’Alsace, sont co-animées par les conseillers viticoles de la Chambre d’agriculture d’Alsace (CAA) et ceux de la FREDON Alsace. Vous retrouverez donc Pauline Audema, Marie-Noëlle Lauer, Jérôme Attard et Frédéric Schwaerzler pour la CAA, avec Stéphanie Frey et Marie Fagot de la FREDON Alsace.

Pour qui ?

Ces réunions hebdomadaires sont maintenant bien connues des professionnels et sont ouvertes à tous, puisqu’elles sont gratuites. Ce sont des moments de formation et d’information, courts, qui s’adressent à l’ensemble des viticulteurs des communes voisines et qui s’échelonnent sur toute la période de sensibilité de la vigne aux bio agresseurs (mai-juillet). Il n’y a aucune inscription à faire, vous venez quand vous voulez et quand vous pouvez !

De quoi parle-t-on ?

Ces réunions de terrain apportent l’information pendant les moments clés de la saison. Lieux d’échanges avec les conseillers, elles ont pour objectifs de dresser un état sanitaire du vignoble et de donner les conseils techniques propres à chaque site, semaine après semaine.

Les thèmes abordés sont adaptés à l’actualité : un point météorologique, l’état sanitaire du secteur, le positionnement et le choix des interventions en conventionnel, biologique et alternatif, ainsi que l’entretien du sol et la conduite du vignoble, dans un objectif permanent de maitrise des intrants. La reconnaissance des bioagresseurs et des symptômes est proposée aux participants. En 2015 puis 2016 une réunion supplémentaire au mois d’août a été ajoutée au planning prévisionnel, pour satisfaire la demande d’information des viticulteurs sur les thématiques d’avant vendanges (drosophiles, Bois noir/Flavescence dorée…). Les 8 sites retenus ont été très fréquentés en 2016 (500 participants sur la journée). Cette réunion « pré-vendanges » sera reconduite en 2017.

 

Programme 2017

 

Les réunions vont démarrer le mardi 9 mai. Seul l’horaire du Rais’Alsace de Furdenheim est avancé d’un quart d’heure. Les semaines où le lundi est férié, les participants du site de Dahlenheim sont conviés à venir à la réunion du mercredi, dont le rendez-vous est 11h à Furdenheim.

Les sites et horaires fixes, sont les suivants :

Les lundis à 16h30 à Dahlenheim, près de la carrière.

Les mardis dans le 67 :

  • 8h15 à Scherwiller, sur la route allant vers la Huhnelmühle,
  • 9h15 à Dambach la Ville, au Buehlweg, sur la route allant à Blienschwiller,
  • 10h15 sur la route d’Andlau à Epfig (Siebenweg),
  • 11h30 à Rosheim, au-dessus du collège.

Les mardis dans le 68 :

  • 8h à Saint Hippolyte, piste cyclable avant l’entrée du village en venant de l’A35,
  • 9h15 à Kientzheim, à l’entrée du village, au croisement direction Ammerschwihr,
  • 9h30 à Eguisheim, sortie Herrlisheim sur la D83, direction Eguisheim sur la D1 bis,
  • 10h30 à Pfaffenheim, rue de Pfaffenheim, entre Rouffach et Pfaffenheim, au croisement sous les noyers,
  • 11h30 à Orschwihr,  à proximité du stade.

Les mercredis dans le 68 puis le 67 Nord :

  • 8h à Ribeauvillé, route d’Ostheim, cabane en béton au niveau de l’aire de repos,
  • 11h au croisement entre Furdenheim et Scharrachbergheim.

 

Cliquez ici pour retrouver les plans de localisation des différents sites

Pour toute information complémentaire :

Chambre d’agriculture d’Alsace site 67 : 03 88 95 50 62

Chambre d’agriculture d’Alsace site 68 : 03 89 20 97 40 ou 41

FREDON Alsace : 03 88 82 18 07

      

Diaporamas de la journée technique de la FREDON Alsace du 23 mars 2017 à La Wantzenau

sap_bandeau

Le 23 mars 2017, la commune de La Wantzenau a accueilli la 9ème édition de la « Journée des collectivités » organisée par la FREDON Alsace.

Réalisée dans le cadre de la Semaine des Alternatives aux Pesticides, cette rencontre, organisée avec le soutien de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse et la Région Grand Est, a permis de rassembler plus de 75 collectivités.

La matinée a été rythmée par plusieurs conférences s’articulant autour de la thématique « Comment impliquer tous les acteurs dans la démarche zéro pesticide ? ».

L’après-midi, 4 ateliers différents ont été proposés. Ils ont permis aux participants :

- de se rendre dans un cimetière entretenu en « zéro pesticide »

- de découvrir ou redécouvrir Strasbourg Initiation Nature Environnement (SINE)

- d’identifier une partie des ravageurs et maladies en espaces verts

- d’assister à la présentation de l’action de sensibilisation : « un Carré pour la biodiversité ».

Vous trouverez sur la page Présentations des journée techniques l’ensemble des diaporamas.

Nouvelles dates

demoVert_bandeau

De nouvelles dates de Démo’Vert sur consultables sur la page Dates à venir.

Stand FREDON Alsace au Salon du jardin et de la Fête des Plantes à l’hippodrome de Hoerdt les 20 et 21 mai 2017

hémérocalle

 

La FREDON Alsace tiendra un stand lors de cette manifestation.

Pour en savoir plus, consultez le site internet  www.fetedesplantes.alsace

ou la page Facebook www.facebook.com/jardinplantes

 

Dossiers à la une

Corvidés

Depuis 2004, et suite à l’arrêt  de l’anthraquinone qui servait à l’enrobage des semences, une recrudescence des dégâts de corvidés a été observée. Le corbeau freux ainsi que la corneille noire attaquent le maïs en période de semis, plantules et épiaison.   A ce jour, aucune méthode de protection de substitution efficace, n’a été trouvée. [...]

Ravageurs émergents

Halyomorpha halys, la punaise diabolique (Adulte de Halyomorpha halys. Photo: A. Fleisch, FREDON Alsace)   Halyomorpha halys est une punaise d’origine asiatique signalée en Alsace en 2012. Sa grande polyphagie en fait un ravageur à surveiller sur l’ensemble des cultures locales.   Des pièges à phéromones sont en cours d’évaluation par la FREDON Alsace pour [...]

Les capricornes asiatiques

  Anoplophora glabripennis et Anoplophora chinensis   Ces deux espèces d’insectes coléoptères  xylophages représentent un important danger pour la santé des arbres feuillus tels que les érables, saules, peupliers, bouleaux, marronniers, ormes, pommiers, poiriers pour ne citer qu’eux.   Ces deux espèces sont classées en dangers sanitaires de première catégorie pour la santé des végétaux [...]

Les bulletins de santé du végétal

Chaque semaine l’ensemble des acteurs de la filière végétale Alsacienne se retrouvent autour d’un thème commun : l’observation. Observer les maladies et ravageurs en parcelle, les identifier, mesurer leur vitesse de croissance et leur nuisance potentielle. Tous ces paramètres sont ensuite corrélés avec les évolutions météorologiques pour en faire une synthèse. (Lire la suite…)

Flavescence dorée Alsace

La flavescence dorée de la vigne est une maladie à phytoplasme, transmise au vignoble d’un cep à l’autre par une cicadelle (Scaphoïdeus titanus) inféodée à la vigne ou via la multiplication et la plantation de matériel végétal porteur du phytoplasme. (Lire la suite…)

Les parasites réglementés

Retrouvez dans ce dossier l’ensemble des fiches réalisées par la FREDON Alsace dans le cadre du Plan de Maîtrise Phytosanitaire (PMP). Identifiez en un instant les symptômes qui ne trompent pas.  

Voir plus de dossiers