Archives pour ‘Actualités’

Europom 2018 : le rendez-vous des Croqueurs de pommes

FREDON-Alsace_Arboriculture_Exposition-fruitiere

La FREDON Alsace sera présente à cette exposition fruitière d'envergure européenne

Europom®, groupement européen d’amateurs bénévoles attachés à la sauvegarde du patrimoine fruitier, vous donne un rendez-vous fruité le 27 et 28 octobre 2018 à Troyes (10), pour une exposition fruitière de grande envergure.

 

2000 variétés de pommes

 

Affiche-Europom_2018EUROPOM® 2018 est le rendez-vous européen des passionnés de variétés fruitières. Lors de cet événement, il vous sera possible de découvrir près de 2000 variétés de fruits provenant des différents pays d’Europe.

Une quarantaine d’associations, d’artisans et de producteurs seront là pour présenter leurs activités et leurs produits, et vous pourrez participer à des animations ainsi qu’à des conférences.

Les FREDON du Grand Est seront également présentes sur place, avec une animation de sensibilisation aux maladies et ravageurs des arbres fruitiers.

 

Un livre édité pour l’occasion

 

Cet événement est l’occasion d’en apprendre plus sur les fruits et sur certaines variétés en voie de disparition. Édité pour l’occasion, un livre de 80 pages : L’amoureux des fruits et des vergers.

Vous pouvez vous procurer ce livre pour les petits et les grands au prix de 3€ TTC :
- au point de vente Au point du Jour – 5 rue Urbain IV – 10 000 Troyes ;
- par courrier (frais de port en supplément), en adressant votre commande par mail (lescroqueurs10@orange.fr) ou par courrier à l’Association Les Croqueurs de pommes Charles Baltet – 12, rue Victor Berthelot – 10120 Saint André Les Vergers.

 

+ d’info

consulter le site internet national des Croqueurs de pommes

Logo-Europom-2018

Lutter contre la flavescence dorée en Alsace en 2018

FREDON Alsace, viticulture : lutte contre la flavescence dorée

Savez-vous comment l'Alsace se mobilise ?

La flavescence dorée : une maladie épidémique réglementée

Maladie épidémique présente en France depuis les années 1950, la flavescence dorée fait aujourd’hui l’objet d’une lutte obligatoire dans 70% du vignoble national.

Flavescence dorée : coloration sectorielle des feuilles de vigne (photo FREDON Alsace)La lutte obligatoire contre la flavescence dorée consiste à définir des périmètres, protéger les pépinières, arracher les ceps contaminés et lutter contre l’insecte vecteur de la maladie. Les pieds malades présentent des grappes flétries, des rameaux non ou mal aoûtés, des feuilles craquantes décolorées et enroulées, un port retombant ; l’ensemble provoque des pertes de récolte et, à terme, la mort des ceps.

Le risque épidémique de cette maladie dépend de la présence simultanée du phytoplasme (une bactérie sans paroi cellulaire) de la flavescence dorée et de l’espèce de cicadelle qui en est vectrice, Scaphoïdeus titanus. Cette maladie peut également se propager par la multiplication et la plantation de matériel végétal porteur du phytoplasme, d’où l’obligation d’introduire des plants de vigne accompagné d’un passeport phytosanitaire européen PPE avec la mention ZPd4 en Alsace.

Les symptômes apparaissent au plus tôt l’année suivant la contamination. Ils sont strictement identiques à ceux du Bois Noir et sont appelés la « jaunisse de la vigne ». Ces deux maladies ne sont différentiables que par une analyse de laboratoire type PCR (pour « Polymerase Chain Reaction », méthode d’amplification de l’ADN).

Voir des photos de symptômes sur notre fiche Reconnaître la flavescence dorée (PDF)

 

Cycle de la cicadelle Scaphoideus (image INRA-Ephytia)
Cycle biologique de la cicadelle Scaphoïdeus titanus : les oeufs passent l’hiver en diapause dans des anfractuosités de l’écorce des bois de vigne ; les premières larves éclosent dès le début du mois de mai, les adultes apparaissent à partir de mi-juillet ; la fécondation des femelles et ensuite la ponte des oeufs se réalisent pendant le mois d’août et septembre (source ephytia.inra.fr)

 

Contexte réglementaire

La flavescence dorée est classée organisme de quarantaine au niveau européen et dispose du statut de danger sanitaire de catégorie 1 en France, ce qui justifie l’adoption de mesures réglementaires spécifiques destinées à contrôler sa propagation. Dans ce contexte, l’arrêté du 13 décembre 2013, modifié par l’arrêté du 07 décembre 2015, relatif à la lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur, impose notamment la lutte contre Scaphoïdeus titanus sur tout le territoire national en vignes mères et en pépinières ainsi que dans les périmètres de lutte obligatoire autour des zones de contamination avérées par la FD.

Par ailleurs, le règlement CE/690/2008 du 4 juillet 2008, relatif à la reconnaissance des Zones Protégées, reconnaît en tant que Zone Protégée vis-à-vis de la flavescence dorée les régions Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine. La directive européenne 2000/29/CE définit une Zone Protégée comme étant une « zone située dans la Communauté dans laquelle un ou plusieurs des organismes nuisibles énumérés dans la présente directive, établis dans une ou plusieurs parties de la Communauté, ne sont pas endémiques ni établis, bien que les conditions y soient favorables à leur établissement ».

Depuis 2011, la situation particulière du vignoble alsacien a rendu possible la suppression des traitements insecticides obligatoires en vignes mères de greffons. Ils ont été remplacés par un piégeage systématique en vigne mère afin d’assurer une veille concernant l’apparition de l’insecte. Un traitement a été maintenu pour les vignes mères de porte-greffes, au stade première feuille de la vigne. Une couverture insecticide est assurée durant toute la période potentielle de présence du vecteur.

Aller + loin :

- voir l’arrêté de catégorisation des dangers sanitaires du 15 décembre 2014
- voir l’arrêté national Flavescence dorée du 13 décembre 2013

 

Introduction de matériel végétal

L’introduction de matériel végétal à risque dans la Zone Protégée est soumise au dispositif du Passeport Phytosanitaire Européen portant la mention « ZPd4″. Les conditions d’obtention sont vérifiées par FranceAgriMer pour les pépinières viticoles ou le SRAL pour les autres pépinières, en fonction de l’origine géographique de la production et/ou d’un traitement à l’eau chaude. Cet étiquetage sur le matériel mis en circulation est obligatoire depuis le 1er janvier 2012 pour toute entrée de matériel végétal de Vitis vinifera sur le territoire alsacien.

 

Où en est-on dans le vignoble alsacien ?

 1. La prospection des symptômes

- sur jeunes vignes de moins de 5 ans, l’ensemble des parcelles du vignoble est prospecté sur 5 années ;

- sur vignes mères de greffons avec 100% du parc prospecté chaque année ;

- au niveau de communes volontaires à la prospection. En effet, depuis 2017 une prospection des symptômes du phytoplasme de la flavescence dorée a été mise en place dans le vignoble alsacien à l’initiative de l’AVA. Ces prospections volontaires se déroulent chaque année sur une dizaine de bans communaux à la fin de l’été, avant la chute des feuilles. Elles consistent à parcourir, lors d’une journée dédiée, l’ensemble des parcelles de vigne d’une commune pour repérer les symptômes. Les groupes de prospection sont constitués de volontaires (principalement des viticulteurs, salariés d’exploitations viticoles et coopérateurs), appuyés par des référents techniques (conseillers viticoles sachant identifier les symptômes des phytoplasmes de la Flavescence dorée et du Bois noir, et les différencier d’autres maladies).

Les pieds de vigne présentant les symptômes caractéristiques sont marqués et géolocalisés afin qu’une équipe d’inspecteurs puisse les retrouver, les prélever si besoin, et les analyser pour déterminer s’il s’agit bien de flavescence dorée ou de bois noir.

Remarque
Un signalement ne donne pas forcément lieu à un prélèvement officiel : c’est l’inspecteur de la DRAAF-SRAL (Direction Régionale de l’Alimentation, l’Agriculture et la Forêt – Service Régional de l’Alimentation) ou son délégataire (FREDON Alsace), qui décide sur place si le prélèvement est pertinent ou non. Le prélèvement est envoyé à un laboratoire agréé pour son analyse, et les suites sont traitées par la DRAAF-SRAL.

 

2) Le suivi du vecteur

En parallèle du suivi des symptômes, il existe en Alsace plusieurs dispositifs de surveillance du vecteur de la flavescence dorée, la cicadelle Scaphoïdeus titanus. Cette surveillance s’effectue de mai à octobre, afin de pouvoir observer les œufs, les larves et les adultes.

Le suivi de l’éclosion potentielle des œufs récoltés sur les bois en hiver est effectué à l’aide de cages d’émergence de mi-mai à juillet.

Cages d'émergence pour le suivi du vecteur de la cicadelle dorée dans le vignoble alsacien (photo FREDON Alsace)

Dispositif de cages d’émergence des œufs présents sur bois de 2 ans minimum (FREDON Alsace, 2013)

 La surveillance larvaire s’effectue en mai et juin. Elle consiste à observer la présence de larves dans des parcelles aléatoires sur l’ensemble du vignoble alsacien.

Les adultes sont piégés grâce à des plaques jaunes chromo-attractives engluées au cours de l’été. En 2017, cela a représenté 385 pièges sur l’ensemble du vignoble alsacien.

Suivi de la flavescence dorée, pièges à cicadelle chromoattractifs (photo Lucie Froehlicher - FREDON Alsace)

Piège à cicadelles chromo-attractif (photo Lucie Froehlicher, FREDON Alsace, 2017)

Plusieurs réseaux de surveillance de la cicadelle adulte sont en place dans le vignoble alsacien :

- Depuis 2011, piégeage annuel sur l’ensemble des parcelles de vignes mères de greffons pour vérifier l’absence du vecteur et ainsi bénéficier de la dérogation au traitement insecticide obligatoire (prévu pour les Zones Protégées dans l’arrêté du 13 décembre 2013) ;

- Depuis 2016, piégeage sur le ban viticole de Turckheim suite à l’observation de la cicadelle vectrice et aux traitements insecticides volontaires dans le périmètre de 500m. Ces traitements visent à maîtriser les populations de cicadelle vectrice ;

- Depuis 2017, renforcement de la surveillance sur les secteurs viticoles autour de Turckheim. Depuis 2017 également, piégeage annuel des cicadelles dans la dizaine de communes volontaires à la prospection des symptômes du phytoplasme (cf. point précédent).

Plan de surveillance : la flavescence dorée et son vecteur la cicadelle Scaphoïdeus titanus dans le vignoble alsacien


Schéma du plan de surveillance de la flavescence dorée et la cicadelle vectrice Scaphoïdeus titanus dans le vignoble alsacien (document FREDON Alsace)

Cette surveillance intense du vignoble alsacien s’est concrétisée grâce à la collaboration de tous les acteurs de la filière viticole alsacienne : AVA, CIVA, Chambre d’Agriculture, FREDON Alsace, IFV, DRAAF-SRAL, FranceAgriMer, avec l’appui de nombreux professionnels volontaires et le soutien financier de la filière, de l’Etat et des partenaires techniques eux-mêmes.

En savoir +

- fiche de reconnaissance de la cicadelle Scaphoïdeus titanus et des symptômes de la flavescence dorée (PDF)

 

Liste des communes volontaires prospectées et les dates prévisionnelles de prospection en 2018 :

(les dates de prospection indiquées ici sont sous réserve des conditions du millésime : conditions météorologiques, expression des symptômes…)

Turckheim : 24 septembre
Ingersheim : 25 septembre
Wettolsheim : 26 septembre
Westhalten : 27 septembre
Eguisheim : 28 septembre
Rosenwiller et Dieffenthal : 1er octobre
Kientzheim : 2 octobre
Traenheim : 3 octobre
Wolxheim : 4 octobre
Riquewihr : 5 octobre
Ribeauvillé : 8 octobre

 

Participez à la prospection

Vigi-AvA, une application smartphone et tablette pour participerà la lutte contre la flavescence dorée en AlsaceSi vous souhaitez participer aux journées de prospection du vignoble cette année, n’hésitez pas à contacter le syndicat viticole correspondant. Et si vous souhaitez signaler un pied suspect qui présente les symptômes de la flavescence dorée et du bois noir, vous pouvez utiliser l’application pour smartphone et tablette VigiAVA (disponible sur Google Play et l’AppStore), ou contactez la DRAAF-SRAL ou la FREDON Alsace.

Enroulement viral de la vigne : appel à signalement

FREDON-Alsace_Viticulture-enroulement

Mieux connaître la présence et la dispersion de cette maladie dans le vignoble alsacien

Appel à signalement de parcelles de vigne avec symptômes d’enroulement viral

Après un appel à signalement de cochenilles au printemps dernier, les partenaires du projet InvaProtect (CIVA, FREDON Alsace, Chambre d’Agriculture Alsace, IFV, INRA) lancent en été–automne 2018 une campagne de signalement de symptômes d’enroulement viral de la vigne en Alsace.  Cette opération a pour objectif de mieux connaître la présence et la dispersion de cette maladie dans le vignoble.

Les viticulteurs et techniciens sont invités à signaler toute parcelle présentant des symptômes d’enroulement, à l’aide d’une fiche à remplir (une par parcelle infestée). Pour cela, deux options sont possibles :
1. Remplir le formulaire en ligne ;
2. Imprimer et remplir la fiche de signalement en PDF, et l’envoyer par voie postale à l’une des adresses présentes en bas de celle-ci, éventuellement accompagnée de photos de feuilles symptomatiques observées.  La fiche décrit aussi les symptômes typiques de l’enroulement viral de la vigne, afin de vous aider à les reconnaître.

 

Merci de  nous aider à mieux évaluer la présence de cette maladie dans le vignoble alsacien.

 

 

logo_interreg oberrheinLogo euro Union deut-franz

Collectivités, gestionnaires d’espaces : DÉMO VERT le 27 septembre à Schweighouse-sur-Moder

FREDON Alsace : photo d'une journée technique DÉMO VERT à destination des collectivités et gestionaires d'espaces végétalisés

Rendez-vous pour un nouveau Démo Vert d'automne consacré aux techniques alternatives aux pesticides de synthèse

Élus, agents techniques et professionnels de l’aménagement et de l’entretien d’espaces végétalisés ont rendez-vous pour une journée de  témoignage et de démonstrations consacrée aux techniques d’entretien alternatives aux produits phytosanitaires de synthèse.

Besoin de se tenir au courant des évolutions techniques alternatives à l’usage des pesticides ?

Le prochain Démo Vert de la FREDON Alsace donne rendez-vous aux élus, agents techniques et gestionnaires d’espaces urbains et végétalisés le 27 septembre prochain à Schweighouse-sur-Moder, pour une journée technique consacrée à l’étude des méthodes alternatives de gestion sans produit phytopharmaceutique de synthèse.

- matinée (en salle) : dès 9h30, retour d’expérience sur les aménagements, le fleurissement et l’entretien des espaces verts de la commune de Schweighouse-sur-Moder, distinguée « 3 libellules » depuis 2016 ;
- pause déjeuner ;
- après-midi : découverte (ou redécouverte) de techniques alternatives aux produits chimiques de pointe, avec à la présence d’une trentaine de fournisseurs. Fin de la journée technique à 15h30.

L’évènement aura lieu au centre culturel et sportif Robert Kaeuflin, 10 des Sports, 67 590 SCHWEIGHOUSE-SUR-MODER (voir le plan)

 

Pour y participer, il suffit de vous y inscrire via notre formulaire en ligne :

inscrivez-vous

 

Les fournisseurs présents (liste non exhaustive) :
Agrimat, Auxiclean, Comptoir Agricole, Ecosol Edi SAS, Entech, Etesia, Glutton, Hako, Hantsch, Hege Sols Sportifs, Innovations et Paysage, Jost, Karcher, Ker-Agro, Kerhoas Services, Kersten, Krauth, Lorraine Espaces Verts, Nilfisk, Noremat, Oeliatec, Ripagreen, Ruffenach, Saelen, Sandmaster, Silix, Sobac, Top Green, Vert Tech, Wattelez, Weeding tech.

Attention ambroisie !

Affiche Attention ambroisie

Savoir réagir en présence de cette plante invasive nocive pour la santé humaine

L’ambroisie à feuille d’armoise est une plante invasive très allergisante, qui représente un véritable enjeu de santé publique. Elle figure aujourd’hui sur la liste des espèces dont la prolifération constitue une menace pour la santé humaine*, et fait l’objet d’un arrêté préfectoral sur notre territoire.

La FREDON est chargée par l’Agence Régionale de Santé (ARS) de piloter le plan d’actions et de coordonner la lutte collective contre l’ambroisie pour la période 2018-2021. Ce plan d’actions s’appuiera notamment sur des réseaux de référents au niveau des collectivités et du monde agricole.

C’est dans ce cadre que nous organisons des réunions d’information à propos de l’ambroisie à feuille d’armoise, à destination des collectivités alsaciennes. Ces réunions durent 2h, et ont lieu dans les deux départements :

- Mardi 12 juin 2018 de 10h à 12h – GUEBWILLER Communauté de Communes, 1 rue des Malgré Nous

- Mercredi 20 juin de 10h à 12h – SÉLESTAT Complexe Sainte Barbe, rue Sainte Barbe

- Jeudi 14 juin de 14h à 16h – STRASBOURG Port autonome, 5 rue du Péage

Nous vous présenterons le plan d’actions prévu ainsi que les actions à mettre en œuvre pour gérer la présence et la surveillance de cette variété d’ambroisie. Un formulaire en ligne vous permettra de vous inscrire très facilement ; nous comptons sur votre participation !

Accéder au formulaire d’inscription

* décret n° 2017-645 du 26 avril 2017

 

Pour aller plus loin :

- Voir le site Internet de l’ARS Grand Est
- Voir notre page  » L’ambroisie, une plante au pollen allergisant : que faire en sa présence ? « 

Viticulture : les LABOS VERTS de l’été 2018

FREDON Alsace : photo d'un rendez-vous LABO VERT en viticulture

Des animations de terrain basées sur l’observation des maladies, ravageurs et auxiliaires de votre vigne

Depuis bientôt 10 ans, les LABOS VERTS rythment la campagne viticole alsacienne.

Proposées par les animateurs de la Chambre d’agriculture d’Alsace et de la FREDON Alsace, ces rendez-vous gratuits et ouverts à tout(e)s ont lieu tout le mois de juin, durant la période de présence des maladies, des ravageurs et des auxiliaires de la vigne, sur feuilles ou sur grappes. Les animateurs vous montreront les confusions à éviter entre l’attaque d’un phytopathogène, une carence ou une phytotoxicité. Ces reconnaissances vous permettront d’éviter des éradications ou des interventions phytosanitaires inutiles.

En 1h, vous saurez confirmer votre diagnostic sur vos propres parcelles, et adopter la stratégie adaptée à votre situation.

Selon la situation sur le terrain, voici les bioagresseurs et les auxiliaires des vignes que vous pourrez observer sur la table avec la loupe binoculaire :

  Maladies : black-rot, botrytis, brenner, court-noué, Esca/BDA, eutypiose, excoriose, mildiou, oïdium…
  Ravageurs : boarmies, cigariers,  cicadelles, cochenilles, drosophiles, érinose, glomérules et pontes de tordeuses, noctuelles, phylloxera, phytopte de l’acariose, pyrales…
  Auxiliaires : chrysopes, larves de coccinelles, syrphes…

Profitez-en pour ramener vos échantillons de végétaux et faire confirmer votre diagnostic par les techniciens du Labo Vert !

 

Un LABO VERT pour qui ?

Gratuits, ces rendez-vous techniques s’adressent à tous les professionnels de la viticulture : viticulteurs, conseillers de cave, distributeurs, étudiants… Moments d’information et de formation de courte durée (1h), faciles à intégrer à un agenda, ils ne nécessitent aucune inscription préalable. Venez quand vous voulez !

 

En bonus : des outils d’aide au diagnostic

À l’issue du Labo Vert, vous recevrez un assortiment de fiches de reconnaissance (black-rot, botrytis, cochenilles, oïdium, mildiou,  punaise diabolique, syrphes, typhlodromes, vers de la grappe…) et une loupe de poche (grossissement x8).

 

Un LABO VERT chez vous

Nous pouvons organiser de nouveaux Labos Verts à la demande, ou lors de vos manifestations.

Les rendez-vous Labos Verts sont animés par Marie FAGOT et Lucie FROEHLICHER de la FREDON Alsace, ainsi que par Marie-Noëlle LAUER, Jérôme ATTARD, Frédéric SCHWAERZLER et Clémence BAILLY de la Chambre d’agriculture d’Alsace.

 

Calendrier

Dans le Bas-Rhin (67) :

CLEEBOURG (67) : cave vinicole
Mercredi 4 juillet à 18h00

DORLISHEIM (67) : vendangeoir
Lundi 18 juin à 17h30

DAMBACH-LA-VILLE (67) : cave
vinicole Wolfberger
Mardi 19 juin à 17h30

Dans le Haut-Rhin (68) :

BEBLENHEIM (68) : cave vinicole
Mercredi 13 juin à 17h30

TURKHEIM (68) : cave vinicole
Mardi 12 juin à 19h

 

- Téléchargez l’agenda et la carte des Labos Verts en PDF

 

- Géolocalisez précisément les lieux des Labos Verts sur la carte interactive

 

Pour toute information complémentaire :
FREDON Alsace : 03 88 82 18 07
Chambre d’Agriculture d’Alsace Bas-Rhin (67) : 03 88 95 50 62
Chambre d’Agriculture d’Alsace Haut-Rhin (68) : 03 89 20 97 40

Journée technique des collectivités 2018 : que du bonus !

Journée technique des collectivités - 22 mars 2018 - Lycée du Pflixbourg, Wintzenheim (68)

« Zéro pesticide, 10 ans après » : le 22 mars dernier, le thème porteur de la 10e Journée des collectivités organisée par la FREDON Alsace dans le cadre de la Semaine des alternatives aux pesticides a connu un franc succès.

 

D’abord parce que le public était une fois de plus au rendez-vous : 200 participant(e)s, pour la plupart élus, agents techniques et gestionnaires d’espaces verts représentant plus d’une centaine de collectivités – dont 7 Communautés de Communes – se sont déplacés depuis les endroits les plus reculés d’Alsace pour se rassembler au Lycée du Pflixbourg, à Wintzenheim près de Colmar.

 

Le fleurissement d’avenir, un thème au goût du jour

 

Au programme de cette journée sans pesticide : accueil café, puis intervention de Serge Nicolle, Maire de Wintzenheim, de Marie-Adelaïde Laude, Proviseure du Lycée, et d’Albert Elbel, Président de la FREDON Alsace. Une introduction suivie d’ateliers thématiques proposant des conférences sur des sujets tels que le fleurissement d’avenir – un sujet très largement plébiscité ! – ou les innovations dans la gestion des cimetières et des terrains de sport. Certains conférenciers ont livré leur retour d’expérience dans leur propre commune, d’autres ont exposé le travail de fond des institutions telles que la DRAAF Grand Est, ou l’Agence française pour la biodiversité.

 

Des professionnels qui s’exposent

 

Après le déjeuner et une rencontre avec Anne Oberlé de l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse et Lajlah Luther de la Région Grand Est, les participants ont profité de la présence d’une quinzaine de professionnels exposants engagés très concrètement dans l’action « Zéro Pesticide » : revêtements de sol perméables, désherbage à l’eau chaude, écopâturage, entretien mécanique des terrains de sport…
Nous saluons également l’implication des élèves de BTSA AP, et leur exposition d’affiches sur l’aménagement paysager du lycée du Pflixbourg.

 

Enfin, place aux bonus… Vous trouverez ci-dessous le lien vers un dossier du journal l’Alsace conçu durant la journée des collectivités, les supports de conférences des divers intervenants, ainsi que le programme de la journée avec l’annuaire des exposants.

 

Dans la presse

Françoise Marissal, journaliste à l’Alsace, a répondu à notre invitation à la journée technique, durant laquelle elle a questionné les conseillères de la FREDON Alsace ainsi que de nombreux intervenants. Quelque temps après elle signait un dossier en pleine page de la couverture du cahier Région, paru sur tout le territoire alsacien :

Pesticides : Cimetières et terrains de foot à conquérir
Si les particuliers ne pourront plus utiliser de produits phytosanitaires à partir de 2019, l’interdiction existe depuis 2017 pour les collectivités. À deux exceptions près : les cimetières et les terrains de sport, plus problématiques.
Lire l’article sur le site Internet du Journal l’Alsace
Terrains de foot : « Si on perd, c’est la faute au pissenlit »
Autre zone sensible, et même plus que les cimetières : les terrains de foot. Dans quelques semaines, la Fredon et la Lafa démarreront un plan d’action qui s’étendra jusqu’en 2020.
Lire l’article sur le site Internet du Journal l’Alsace (lecture réservée aux abonnés)

 

Documentation

Pour se remémorer le contenu des conférences menées lors des 3 ateliers de la journée, ou pour prendre connaissance de la trame de celles auxquelles on n’a pas pu assister, voici les supports d’interventions que leurs auteur(e)s ont généreusement accepté de diffuser :

 

ATELIER 1 : S’adapter aux évolutions réglementaires

Loi Labbé, contrôle des collectivités…
avec Emma POLETTE, DRAAF Grand Est (Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt)
Télécharger le document

  La mise en place des plans de lutte obligatoire
avec Dominique HÉROLD, DRAAF Grand Est (Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt)
Télécharger le document

  Réglementation à proximité des cours d’eau
avec Thierry CLAUSS, AFB (Agence Française pour la Biodiversité)
Télécharger le document

 

ATELIER 2 : Vers un fleurissement d’avenir

 Un PPE pour quels végétaux ?
avec Dominique HÉROLD, DRAAF Grand Est (Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt)
Télécharger le document

 Retours d’expériences : la commune de Lapoutroie
avec Christian DIDIERJEAN, Services techniques de la commune de Lapoutroie
Télécharger le document

 Vers une gestion durable des espaces verts
avec Dominique HÉROLD, Commune de Wintzenheim
Télécharger le document

 

ATELIER 3 : Les innovations dans la gestion des cimetières et des terrains de sport

 Retours d’expériences : le Club Commune Nature
avec Virginie AUBERT, FREDON Alsace (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles)
Télécharger le document

 Retours d’expériences : la commune de Mutzig
avec Sarah CAVALIER, Espaces verts de la commune de Mutzig
Télécharger le document

 

 

Rappel : le programme en détails

 

En téléchargeant le programme détaillé de la journée, vous aurez également accès à l’annuaire des professionnels exposants :

 

Voir le programme détaillé des conférences, animations et démonstrations.

 

 

Nos partenaires

 

La Journée des collectivités de la FREDON Alsace participait de la Semaine des alternatives aux pesticides 2018,  organisée par :

L’Agence de l’eau Rhin-Meuse www.eau-rhin-meuse.fr

La Région Grand Est www.grandest.fr

La Mission Eau Alsace www.mission-eau-alsace.org

 

Viticulture : démarrage de Rais’Alsace le mercredi 9 mai 2018

| posté dans
paysage_vigne

Les réunions Rais’Alsace

 Du raisin issu d’une viticulture raisonnée en Alsace

 

Les réunions Rais’Alsace ont lieu depuis 1995 ; en 2017, vous avez été plus de 2400 participants !
En 2018, les animateurs de la Chambre d’agriculture d’Alsace et de la FREDON Alsace espèrent vous retrouver encore plus nombreux, et vous proposent près de 150 animations de terrain réparties sur 12 sites du vignoble alsacien, 3 mois durant.

Ces réunions hebdomadaires sont maintenant bien connues des professionnels et sont ouvertes à tous, puisqu’elles sont gratuites. Ce sont des moments de formation et d’information, courts, qui s’adressent à l’ensemble des viticulteurs des communes voisines et qui s’échelonnent sur toute la période de sensibilité de la vigne aux bio agresseurs (mai-juillet).

Les réunions Rais’Alsace sont animées par Marie FAGOT et Lucie FROEHLICHER de la FREDON Alsace, ainsi que par Marie-Noëlle LAUER, Jérôme ATTARD, Frédéric SCHWAERZLER et Clémence BAILLY de la Chambre d’agriculture d’Alsace.

 

Des thématiques adaptées à l’actualité

∙ Point météorologique ;
∙ Etat sanitaire du secteur ;
∙ Reconnaissance des bioagresseurs et des symptômes ;
∙ Interventions en conventionnel, biologique et alternatif ;
∙ Entretien du sol ;
∙ Conduite du vignoble…

… le tout dans un soucis permanent de maîtrise des intrants.

 

Calendrier

Les réunions du mardi 8 mai (férié) sont exceptionnellement décalées au mercredi 9 mai. Ainsi, les réunions initialement prévues le mercredi matin à Ribeauvillé, Dahlenheim et Furdenheim ne démarreront que le mercredi 16 mai. Pour Ribeauvillé, les participants sont invités à se joindre à la réunion de démarrage de Saint Hippolyte ou Kientzheim.

Les sites et horaires fixes, sont les suivants :

Les mardis dans le 67 :

  • 8h15 à Scherwiller, sur la route allant vers la Huhnelmühle,
  • 9h15 à Dambach la Ville, au Buehlweg, sur la route allant à Blienschwiller,
  • 10h15 sur la route d’Andlau à Epfig (Siebenweg),
  • 11h30 à Rosheim, au-dessus du collège.

Les mardis dans le 68 :

  • 8h à Saint Hippolyte, piste cyclable avant l’entrée du village en venant de l’A35,
  • 9h15 à Kientzheim, à l’entrée du village, au croisement direction Ammerschwihr,
  • 9h30 à Eguisheim, sortie Herrlisheim sur la D83, direction Eguisheim sur la D1 bis,
  • 10h30 à Pfaffenheim, rue de Pfaffenheim, entre Rouffach et Pfaffenheim, au croisement sous les noyers,
  • 11h30 à Orschwihr,  à proximité du stade.

Les mercredis dans le 68 puis le 67 Nord :

  • 8h à Ribeauvillé, route d’Ostheim, cabane en béton au niveau de l’aire de repos,
  • 10h à Dahlenheim, près de la carrière,
  • 11h au croisement entre Furdenheim et Scharrachbergheim.

Téléchargez l’agenda et la carte des réunions Rais’Alsace en PDF

Géolocalisez précisément les lieux de réunion sur la carte interactive

 

Pour toute information complémentaire :

Chambre d’agriculture d’Alsace site 67 : 03 88 95 50 62

Chambre d’agriculture d’Alsace site 68 : 03 89 20 97 40 ou 41

FREDON Alsace : 03 88 82 18 07

      

Les Labos Verts des jardins et des espaces urbains

| posté dans
Animation d'un Labo Vert par Virgnie AUBERT de la FREDON Alsace

C’est reparti ! la saison des labos Verts en zones non agricoles a repris, avec une session d’information à destination des agents et élus des collectivités à Helfrantzkirch (68), le 17 mars dernier.

Les réunions des Labos Verts sont gratuites et ouvertes à tou(te)s : professionnels ou amateurs, techniciens, distributeurs de produits phytosanitaires, étudiants, particuliers… Il s’agit de faire le point sur l’état sanitaire des jardins, des espaces verts et des espaces urbains.

Dans une ambiance conviviale, nous vous proposons d’apprendre à reconnaître les maladies et ravageurs, et protéger les végétaux efficacement à l’aide de techniques alternatives à l’usage de produits phytopharmaceutiques.

Dans le Haut-Rhin et dans le Bas-Rhin, de mars à fin juin, une douzaine de rendez-vous sont prévus… Il y en aura forcément un pas loin de chez vous !

Pour un jardin et des espaces urbains sains sans pesticide, rendez-vous lors d’un Labo Vert : voir le calendrier.

Arboriculture : calendrier 2018 des réunions Bout de parcelle

| posté dans
Photo 061

Chaque jeudi et pour la 6e année consécutive, la Chambre d’Agriculture Alsace et la FREDON Alsace proposent des réunions techniques de bout de parcelle.

Elles sont gratuites et ouvertes à tous : producteurs professionnels ou amateurs, techniciens, distributeurs de produits phytosanitaires, étudiants… Il s’agit de faire le point sur l’état sanitaire des vergers et les méthodes de lutte possibles, aux moments clés de la saison.

À partir d’observations de terrain (maladies, ravageurs et auxiliaires), de données météorologiques et de modèles de prévisions statistiques, le diagnostic permet d’adapter les méthodes de défense - prioritairement la prophylaxie et la lutte intégrée.

D’autres sujets techniques d’actualité sur la conduite des vergers sont également abordés par les techniciens dans le cadre d’une production fruitière respectueuse de la ressource en eau et de la santé humaine. Il s’agit également d’un moment d’échange entre les participants.

Les réunions de bout de parcelles sont soutenues par l’Agence de l’eau Rhin Meuse et la Région Grand Est.

Téléchargez au format PDF le calendrier des réunions en consultant ce lien.

Voir la carte interactive et géolocalisez précisément les lieux de réunions

 

Et aussi…

Consultez le BSV arboriculture

Les réunions de Bout de parcelle arboriculture seront aussi l’occasion de faire le point sur le monitoring des ravageurs émergents inscrits dans le cadre du programme InvaProtect.

Logo euro Union deut-franz      logo_interreg oberrhein

 

 

Dossiers à la une

Corvidés

Depuis 2004, et suite à l’arrêt  de l’anthraquinone qui servait à l’enrobage des semences, une recrudescence des dégâts de corvidés a été observée. Le corbeau freux ainsi que la corneille noire attaquent le maïs en période de semis, plantules et épiaison.   A ce jour, aucune méthode de protection de substitution efficace, n’a été trouvée. [...]

Ravageurs émergents

Halyomorpha halys, la punaise diabolique (Adulte de Halyomorpha halys. Photo: A. Fleisch, FREDON Alsace)   Halyomorpha halys est une punaise d’origine asiatique signalée en Alsace en 2012. Sa grande polyphagie en fait un ravageur à surveiller sur l’ensemble des cultures locales.   Des pièges à phéromones sont en cours d’évaluation par la FREDON Alsace pour [...]

Les capricornes asiatiques

  Anoplophora glabripennis et Anoplophora chinensis   Ces deux espèces d’insectes coléoptères  xylophages représentent un important danger pour la santé des arbres feuillus tels que les érables, saules, peupliers, bouleaux, marronniers, ormes, pommiers, poiriers pour ne citer qu’eux.   Ces deux espèces sont classées en dangers sanitaires de première catégorie pour la santé des végétaux [...]

Les bulletins de santé du végétal

Chaque semaine l’ensemble des acteurs de la filière végétale Alsacienne se retrouvent autour d’un thème commun : l’observation. Observer les maladies et ravageurs en parcelle, les identifier, mesurer leur vitesse de croissance et leur nuisance potentielle. Tous ces paramètres sont ensuite corrélés avec les évolutions météorologiques pour en faire une synthèse. (Lire la suite…)

La flavescence dorée de la vigne en Alsace

Un organisme de quarantaine en Europe   La flavescence dorée de la vigne est classée organisme de quarantaine au niveau européen. C’est une maladie de type jaunisse à phytoplasme, transmise au vignoble d’un cep à l’autre par un insecte inféodé à la vigne, la cicadelle Scaphoïdeus titanus, ou via la multiplication et la plantation de [...]

Les parasites réglementés

Retrouvez dans ce dossier l’ensemble des fiches réalisées par la FREDON Alsace dans le cadre du Plan de Maîtrise Phytosanitaire (PMP). Identifiez en un instant les symptômes qui ne trompent pas.  

Voir plus de dossiers